Dessiner, c’est un combat régulier, comme un bras de fer avec moi-même.

Dessiner, c’est un combat régulier, comme un bras de fer avec moi-même.

Je lutte, avec envie, et je cherche l'altercation pour provoquer l'inattendu. Le dessin est un terrain de jeu tellement vaste et impossible à cerner, c’est...
Je lutte, avec envie, et je cherche l'altercation pour provoquer l'inattendu. Le dessin est un terrain de jeu tellement vaste et impossible à cerner, c’est merveilleux ! C'est une bonne raison pour continuer. Le plus dur est d’être fier de soi et de garder confiance.Je ne suis que très rarement content de ce que j’ai réalisé. Quand cela arrive, les avis sont mitigés ou alors carrément négatifs. Merci à ceux de me dire ce qu’ils pensent.La redescente sur Terre me fait mal mais je me relève toujours. Je crois que savoir dessiner, c’est pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. Ces derniers...