Un dicours en 10 minutes chrono

Un dicours en 10 minutes chrono

Comment se transformer en lapin blanc, au petit matin, en 10 minutes chrono ?

Il est 8h52, c’est le calme dans les bureaux, un mardi matin.
La machine à café glougloute tranquillement et diffuse un arôme très attirant.
Je reconnais le pas chaloupé de Pierre qui s’approche pour me parler :

“Christine devait présenter la réunion de ce matin mais elle est souffrante. Tu as 10 minutes pour la remplacer et préparer son discours d’introduction.”

Le temps que je réalise ce qui m’arrive, une horloge se met en place dans ma tête.
Je me sens comme le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles :
“En r’tard, en r’tard, je suis encore en r’tard !”

Bref, j’ai encore suivi un webinaire ! 🐇

Constance Lucia MAINIER-SCHALL  évoque le pouvoir de réagir dans l’urgence pour trouver des réponses rapides et constituer un discours cohérent en moins de 10 minutes. Elle insiste sur le fait que c’est réalisable et que cela demande de la préparation et parfois même de l’exigence absolue pour des cas précis. Elle met en avant notre valeur, comment structurer sa pensée détaillée et argumentée sans tout bâcler.

Son conseil  ? 

Avoir avec soi, un kit de survie, composé d’éléments d’argumentations pertinents présentés avec peps pour émouvoir et gagner son auditoire. Cela passe également par une prise de recul rapide, dans le calme, dès les premières minutes.

J’ai retenus quelques idées :

  • Le trac est utile, c’est un antidote à la procrastination
  • L’improvisation n’est pas le fruit du hasard
  • 18 minutes, c’est le temps de concentration maximal du public

Merci pour ce moment, avec cet accent si particulier du sud qui charrie avec lui tous ces rayons de soleil. (parole de normand en hiver !)

De mon côté, je continue à manger des carottes de temps en temps mais j’ai en tête ce kit de survie.

Et vous, comment vous vous en sortez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post From Paul Senn
Next post Les sources du stress au travail