Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ?

Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ?

Je parle d’une activité non créative qui à priori, est complètement inutile : charger mes articles Linkedin sur mon blog.  Ça ne sert à rien de...
Je parle d’une activité non créative qui à priori, est complètement inutile : charger mes articles Linkedin sur mon blog.  Ça ne sert à rien de relayer sur mon site pour relire le même contenu ? C’est pourtant ce que je faisais il y a quelques mois pour gagner en visibilité sur mon blog et j’ai juste pas eu le temps de continuer régulièrement. Où plutôt, comme j’aime à dire : “je n’ai pas pris le temps”. Alors, pourquoi remettre le même contenu sur mon site ?La limite des 1300 caractères est passée à 3000.Vous n’avez pas envie de relire la...
Le bal mécanique

Le bal mécanique

Dans la fraîcheur du matin, un maître aboie sur son chien qui gueule sur des passants bruyants. Dans un balai mécanique puissant dansent tondeuses, souffleuses...
Dans la fraîcheur du matin, un maître aboie sur son chien qui gueule sur des passants bruyants. Dans un balai mécanique puissant dansent tondeuses, souffleuses et gyrobroyeuses.et la procession pétarade en rythme. Ils rabotent le sol méthodiquement, découpent le moindre brin d’herbe, et façonnent un paysage plat. Ces mouvements chronométrés, cette précision du geste, avec la légèreté et la souplesse d’un pachyderme, m'évoquent les hippopotames de Fantasia. Bref, mon réveil est aussi émouvant que de se faire piquer par une chenille processionnaire.Mais la pelouse de ce parking privé d’en face va être “ultra” propre, ENFIN ! Avec du recul, je...
Blanche a quelque chose à dire !

Blanche a quelque chose à dire !

Assise sur sa petite table en merisier,entourée des ses précieux livres, amis de toujours,Blanche plisse les yeux sur son oeuvre :une pile de carnets d’écriture...
Assise sur sa petite table en merisier,entourée des ses précieux livres, amis de toujours,Blanche plisse les yeux sur son oeuvre :une pile de carnets d’écriture accumulée avec amour. Des années de cris et de joies dans une émulsion de vie,des lignes de tempêtes et de naufrages,de souvenirs vivaces et éphémères,et ce plaisir constant : noircir ses carnets solitaires. Pourtant ces montagnes puissantes sont prêtes à tomber dans l’oubli.à l'âge des écrans frénétiques, du virtuel et des réseaux,du royaume de l’image animée et de la lumière bleue,elle nourrit un espoir : que ses enfants puissent lire ses paysages. Blanche pense concilier...
Concentré et heureux comme Jean Marc Barr qui remonte des profondeurs dans Le Grand Bleu !

Concentré et heureux comme Jean Marc Barr qui remonte des profondeurs dans Le Grand Bleu !

Vendredi 25 juin dernier, j’ai organisé avec quelques collègues la journée des entrepreneurs.Mon papier est posé depuis le matin sur le mur du fond et...
Vendredi 25 juin dernier, j’ai organisé avec quelques collègues la journée des entrepreneurs.Mon papier est posé depuis le matin sur le mur du fond et il attend sagement qu’on le gratouille. Vers 16h, j’attrape 3 crayons et la tension monte un peu.Quelques exercices d’échauffement et c’est parti.Des groupes prennent la parole pour faire leur restitution à propos de l’entreprenariat. Prenant des notes timidement au début, tout s'enchaîne très vite.Je travaille souvent en 2 phases : écriture puis dessin (et aussi l’inverse). Pratiquant une espèce de danse étrange, je tente de garder le dos droit et de plier les genoux.J’ai l’impression...
Gonflé comme un soufflet au fromage !

Gonflé comme un soufflet au fromage !

Un bon dessin va correspondre vraiment à ce que le client veut.Seulement, je ne suis pas toujours de leur avis.. Vous savez cette petite voix...
Un bon dessin va correspondre vraiment à ce que le client veut.Seulement, je ne suis pas toujours de leur avis.. Vous savez cette petite voix qui vous dit : “ mouais, c’est joli mais tu pourrais faire mieux.”Il y a des erreurs, ça et là.Tes proportions sont à revoir.Ta composition est vraiment simpliste.Regarde ces mains, on dirait des gants de toilettes. Bref, souvent, je fais partie de ceux qui n’arriveront jamais à être complètement satisfaits. Mais parfois, le miracle arrive !Et quand c’est le cas, je me sens gonflé comme un soufflé au fromage.C’est comme une fièvre d’un soir, on...
Comment collectionner des bides avec passion ?

Comment collectionner des bides avec passion ?

Je commence à produire suffisamment d'articles sur linked in.Un jour fameux, j’ai le luxe de choisir lequel envoyer. Et là, je me sens très fort...
Je commence à produire suffisamment d'articles sur linked in.Un jour fameux, j’ai le luxe de choisir lequel envoyer. Et là, je me sens très fort ! Pourtant, je continue à produire des bides. Et pour y arriver, j’ai de très bonnes stratégies de publication :- en retard et sans relecture, avec des coquilles orthographiques, j’envoie- 4h du matin, trop content de ses mots, je balance- un dessin trouvé à l'arrache fera l’affaire, cela ressemble à rien, je fonce- trois hashtags à trouver, deux minutes de réflexion et hop, je dépose Pourtant, en quelques mois, je gagne en confiance pour trouver...
Comment choisir ses couleurs sans se poser (trop) de questions ?

Comment choisir ses couleurs sans se poser (trop) de questions ?

La végétation respire le printemps tardif.Le tapis verts des pelouses grasses en éveil sont jalonnées de fleurs jaunes. La rosée du matin perle sur chaque...
La végétation respire le printemps tardif.Le tapis verts des pelouses grasses en éveil sont jalonnées de fleurs jaunes. La rosée du matin perle sur chaque centimètre carré d’herbe et scintille dans un soleil frais.L’odeur parfumée de l’ail des ours transpire. Le calme ambiant est cadencé par le bruit sec des oiseaux.Un merle déplace dans son bec un vers de terre et prend son envol. Les branches des arbres retrouvent un feuillage naissant.Le vent léger bouge en rythme des silhouettes dansantes.Des ombres discontinues des jeunes pousses projettent sur le sol de petits espaces de lumières contrastées. Quand je décide de prendre...
Pourquoi je pense à Jean-Mouloud ?

Pourquoi je pense à Jean-Mouloud ?

Un jour, je suis un cours de storytelling et on me donne quelques conseils comme celui-ci : “Trouve un prénom à tes personnages pour faire...
Un jour, je suis un cours de storytelling et on me donne quelques conseils comme celui-ci : “Trouve un prénom à tes personnages pour faire entrer plus facilement le lecteur dans ton histoire”. Alors je m'applique pour arriver à arriver à produire deux articles par semaine de manière régulière et par effet ricochet, je cherche à chaque fois un prénom différent. Je creuse l’idée et je cherche des prénoms pour mes posts.Au début, c’est rigolo. J’ai l’impression de donner naissance à mon enfant, je cherche le prénom qui va bien, qui frappe, qui parle à tout le monde et permette...
Comment Régis est devenu “proactif” comme le yaourt ?

Comment Régis est devenu “proactif” comme le yaourt ?

À la recherche d’un emploi depuis un certain temps, Régis a entendu dire qu’avoir un profil linked in bien ficelé serait peut être une bonne...
À la recherche d’un emploi depuis un certain temps, Régis a entendu dire qu’avoir un profil linked in bien ficelé serait peut être une bonne idée pour mettre toutes ces chances de son côté.  Il y a longtemps, Régis a créé un compte sur Linkedin mais il ne sait pas trop pourquoi il l’avait fait. Il a un vague souvenir d’y avoir passé beaucoup, beaucoup de temps sans trop de résultats finalement. Après avoir un peu ramé à retrouver ses identifiants, il tombe sur sa page de profil qui n’a pas bougé depuis un long moment et regarde son profil...
Comment réussir à écrire des posts « régulièrement » ?

Comment réussir à écrire des posts « régulièrement » ?

Je continue mon parcours d’apprentissage sur Linked in :*lire des bouquins*regarder des webinaires*tester des méthodes d’écriture*retrouver des newsletter Alors, oui, j’écoute, je prends des sketchnotes,...
Je continue mon parcours d’apprentissage sur Linked in :*lire des bouquins*regarder des webinaires*tester des méthodes d’écriture*retrouver des newsletter Alors, oui, j’écoute, je prends des sketchnotes, je retiens quelques concepts et j’avance. J’illustre mes articles et j’espère quelques likes pour me motiver. Mais il faut bien avouer que la plupart du temps, je n’applique rien de ce que j’ai entendu. Et je suis un mauvais élève sur ce point. Un matin je tombe sur une newsletter qui m’interpelle et parle d’organisation. Après un visionnage et une lecture du mail, je retiens un seul truc. C’est le seul conseil que j’applique vraiment...
Tout le monde a pris du poids depuis un certain temps, sauf Carine !

Tout le monde a pris du poids depuis un certain temps, sauf Carine !

Elle a commencé avec moins de viande et de produits laitiers et plus de légumes. Ses visites au village se font à vélo. Elle en...
Elle a commencé avec moins de viande et de produits laitiers et plus de légumes. Ses visites au village se font à vélo. Elle en profite pour échanger des tuyaux à Papi Robert sur la position de la lune et faire pousser de beaux légumes dans son jardin. Carine a aussi rafistolé sa maison en pierre, coupé le chauffage et ressorti le gros pull de mamie Gégé qui pique un peu dans le cou mais qui tient chaud. Elle s’est séparée du frigo, de la télé, des téléphones, de l’ordinateur, de l’aspirateur et de la plupart de ses amis électriques....
Laisser parler Gérard, le mangeur de crabe.

Laisser parler Gérard, le mangeur de crabe.

Gérard adore parler cinéma. Son truc, c’est d’en causer autour de lui, tout le temps. Ses amis l'appellent “le crustacé” parce qu’il a quand même...
Gérard adore parler cinéma. Son truc, c’est d’en causer autour de lui, tout le temps. Ses amis l'appellent “le crustacé” parce qu’il a quand même une manière très particulière de partager sa passion. En effet, il décortique ces films comme il mange du crabe. Crac !Gérard se débarrasse des grosses pinces et mange le plus accessible tout de suite.Il évoque son ressenti juste après une première lecture. Il reprend l’histoire sous forme d’un pitch rapide à la sauce pêcheur. Il revient sur les effets spéciaux, les explosions, les couleurs, la lumière, les musiques, les bruitages. Ssssscchhhh !Gérard retire les pattes...
Comment j’ai vaincu ma frousse matinale avec panache ?

Comment j’ai vaincu ma frousse matinale avec panache ?

Un vent froid souffle dans mon dos le matin. Une peur qui s’infiltre doucement dans ma conscience.Un mille-pattes qui chatouille mon épine dorsale. Cette malédiction, je...
Un vent froid souffle dans mon dos le matin. Une peur qui s’infiltre doucement dans ma conscience.Un mille-pattes qui chatouille mon épine dorsale. Cette malédiction, je la ressens sur la durée.Elle s’infiltre insidieusement dans le tréfond de mon être.Ce rongeur invisible qui me grignote, morceaux après morceaux.  Avant de devenir complètement fou à l’idée d’écrire des articles réguliers, j’ai suivi un conseil : écrire 30 minutes minimum, tous les jours Alors oui, j’affronte ma peur tous les matins avec envie.Je prends ce temps personnel comme nécessaire pour écrire, me recentrer, me concentrer et lancer ma journée créative pour partir du bon...
Eh là, c’est le drame !

Eh là, c’est le drame !

Catherine est contente, elle a imprimé ses cartes de visite sur le net à pas très cher avec un visuel qui claque. En confiance, son...
Catherine est contente, elle a imprimé ses cartes de visite sur le net à pas très cher avec un visuel qui claque. En confiance, son entretien avec Elodie se passe bien et elles finissent par échanger leur cartes de visite. En un regard, une fissure dans le sol s’ouvre et le monde s’écroule sous ses pieds.Catherine est sur le point de tomber dans les abîmes du désespoir et voit tout ce papier imprimé bon à jeter dans les profondeurs de l’oubli. Les cartes sont identiques : mêmes couleurs “tendances”, avec cette typo “trop classe”, au même format. Vous pouvez continuer...
J’ai un trésor caché inestimable !

J’ai un trésor caché inestimable !

Je parle d’une collection de carnets de différentes formes, tailles, remplis de dessins, de taches d’encre, des expositions, des rencontres; une sorte de concentré de...
Je parle d’une collection de carnets de différentes formes, tailles, remplis de dessins, de taches d’encre, des expositions, des rencontres; une sorte de concentré de ma vie en mètre linéaire. Quoi de plus précieux que ce qui nous lie au monde ? Le tout est de prendre le temps de les capter et de s’écouter du moment qu’on synthétise notre pensée ou celle des autres. Parfois, il est plus facile pour moi de dessiner que d’écrire mais c’est aussi l’inverse. Un dessin résume mieux ma vision mais quelques mots, ça fonctionne aussi. Sur ce point, le sketchnote semble être à...
La quête du Graal !

La quête du Graal !

Après avoir parcouru un long chemin à travers une campagne semés d’embûches, Arthur devrait se sentir fatigué mais son épée, Excalibur, le rend invulnérable. Arthur...
Après avoir parcouru un long chemin à travers une campagne semés d’embûches, Arthur devrait se sentir fatigué mais son épée, Excalibur, le rend invulnérable. Arthur le sait bien, pour approcher cet objet convoité, cela nécessite de la patience, un apprentissage et de la pratique. Ce matin, il a rendez-vous à Camelot avec une assemblée de chevaliers pour parler et transmettre ce qu’il sait.Arrivé devant la table ronde, il y dépose, au centre, le fruit de ses recherches. Sa détermination sans faille et sa vaillance lui ont permis de tenir son discours enrichissant tout au long de la journée. Bref, je...
Alien, quand tu nous tiens !

Alien, quand tu nous tiens !

Enfant, j'étais révolté de ne pas pouvoir mettre mes affiches que je voulais sur mes murs. Il est vrai que mes sérigraphies de Giger donnaient...
Enfant, j'étais révolté de ne pas pouvoir mettre mes affiches que je voulais sur mes murs. Il est vrai que mes sérigraphies de Giger donnaient à ma chambre un goût genre guerre post apocalyptique nucléaire avec tendance suicidaire. J’aurai mis un poster de Roch Voisine grandeur nature, je ne suis pas certain d’avoir la même réaction. Un matin de ce mois de mai, je me réveille avec une envie de dessiner.(pour changer) Je pioche un bouquin de ma bibliothèque et je tombe sur le tournage du 8e passager avec de belles photos sur l'envers du décor d’Alien. Je reste fasciné par ces...
Tu n’as pas de mérite, tu as du “talent”, c’est de la triche !

Tu n’as pas de mérite, tu as du “talent”, c’est de la triche !

Parlons-en car ce n’est pas aussi simple.Pour être honnête, ça m'énerve et je trouve ce terme tellement ennuyeux. J’ai longtemps vu ce concept comme un...
Parlons-en car ce n’est pas aussi simple.Pour être honnête, ça m'énerve et je trouve ce terme tellement ennuyeux. J’ai longtemps vu ce concept comme un adjectif que l’on associe aux enfants qui y arrivent quand ils sont petits mais une fois plus grand, plus rien : le vide sidéral. Je le prends comme une appétence pour une activité. Dès qu’un intérêt est porté sur un sujet, il me semble plus facile à assimiler. Il grandit en pratiquant et devient par magie : “un talent”. Comme si tout ce temps passé était inscrit dans nos gènes. J'apprends à dessiner un peu...
Dessiner, c’est un combat régulier, comme un bras de fer avec moi-même.

Dessiner, c’est un combat régulier, comme un bras de fer avec moi-même.

Je lutte, avec envie, et je cherche l'altercation pour provoquer l'inattendu. Le dessin est un terrain de jeu tellement vaste et impossible à cerner, c’est...
Je lutte, avec envie, et je cherche l'altercation pour provoquer l'inattendu. Le dessin est un terrain de jeu tellement vaste et impossible à cerner, c’est merveilleux ! C'est une bonne raison pour continuer. Le plus dur est d’être fier de soi et de garder confiance.Je ne suis que très rarement content de ce que j’ai réalisé. Quand cela arrive, les avis sont mitigés ou alors carrément négatifs. Merci à ceux de me dire ce qu’ils pensent.La redescente sur Terre me fait mal mais je me relève toujours. Je crois que savoir dessiner, c’est pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. Ces derniers...
Oui, mais tu sais dessiner toi, c’est facile !

Oui, mais tu sais dessiner toi, c’est facile !

Tu penses à un truc et hop c’est fait.Regarde, tu as fait ce dessin en quoi, 5 minutes ? Alors, je vous arrête tout de...
Tu penses à un truc et hop c’est fait.Regarde, tu as fait ce dessin en quoi, 5 minutes ? Alors, je vous arrête tout de suite : tout n’est pas aussi simple ! Le dessin, c’est avant tout cérébral, un vrai exercice de questionnements. Je me pose des tonnes de questions du genre :Comment je ferai ce dessin, à l’encre, à l’aquarelle, au crayon ?Quels sont les contrastes, les couleurs, les reflets et d’où vient la lumière ?Et si je regardais le sujet en noir et blanc ?Quelle quantité de jaune de pour ce beige ?Comment marche cette personne, quel...
Marco, omercrafts ou Marc Forest ?

Marco, omercrafts ou Marc Forest ?

J'ai en tête un nouveau site, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais. Alors, j'ai mis des têtes dans mon site et trouvé un...
J'ai en tête un nouveau site, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais. Alors, j'ai mis des têtes dans mon site et trouvé un template pas trop mal en attendant mieux. Au moins, j'ai trouvé le style graphique que je voudrais mettre en place pour ma communication. (Ces dessins tirés de photos sont de mon portrait des 6 derniers mois, il y en aura d'autres). Rendez-vous dans peu de temps pour un tout nouveau site ! Ha, oui j'oubliais, il parait qu'il faut se présenter sur un blog ! Je prend tout à l'envers, mais c'est pas grave. Alors,...
Vade retro fautus orthografum !

Vade retro fautus orthografum !

Je suis en cm2 et la maîtresse m’a encore envoyé au tableau noir ce matin.Avec difficulté et les yeux lourds de sommeil, je tente de...
Je suis en cm2 et la maîtresse m’a encore envoyé au tableau noir ce matin.Avec difficulté et les yeux lourds de sommeil, je tente de recopier les phrases qu’elle me dicte. Sur moi, le regard de toute la classe pèse et ma manche est couverte de craie à force d’effacer mes fautes. On a tous un « passé orthographique » qui induit des blocages, des freins et peut mener jusqu’à un manque de confiance en soi. Écrire c’est s’exposer. Pourtant, les écrits jalonnent notre journée : mails, sms, commentaires, lettres… Cette peur de se dévoiler revient vite et avec elle cette foutue « culpabilité...
Nous sommes des supermans avec 200 bras et 200 jambes !

Nous sommes des supermans avec 200 bras et 200 jambes !

Quand on parle énergie autour de nous, ce qui ressort c’est chauffage, électricité, carburant, gaz…C’est aussi vu comme un budget ou une facture qui a...
Quand on parle énergie autour de nous, ce qui ressort c’est chauffage, électricité, carburant, gaz…C’est aussi vu comme un budget ou une facture qui a une part minimisée. L’énergie « invisible » ne semble pas avoir d’impact direct sur nos vies. Vraiment ? En reprenant une conférence tedX de Jean-Marc Jancovici voilà ce que j’ai retenu. Nos sociétés sont fondées sur cette énergie omniprésente et gratuite.La terre ne grossit pas, la population augmente et nous « consommons » plus d’énergie qu’avant.Historiquement, l’être humain mange, nourrit des animaux, utilise des énergies renouvelables puis des machines pour rentabiliser ces conversions d’énergies. Résultats : diminution des forêts, de sols...
From Werner Haug

From Werner Haug

From Werner Haug… Parmi mes exercices pratiques récurrents de dessins personnels que je m'octroie régulièrement, il y en un que j'apprécie particulièrement. Le jeu consiste...
From Werner Haug… Parmi mes exercices pratiques récurrents de dessins personnels que je m'octroie régulièrement, il y en un que j'apprécie particulièrement. Le jeu consiste à reproduire une photographie, souvent en noir et blanc, et de lui redonner vie sous une autre forme. Alors, je lâche mon écran deux minutes et je me tourne vers ma bibliothèque pour m’inspirer. Après quelques regards furtifs sur certains magazines en pleine crise de solitude, je tombe sur le “sept mook 32”. Après un feuilletage rapide, je tombe sur un article de Werner Hang avec de magnifiques photos. Cela parle d’un hiver 1972 dans...
Résilience : kesako ?

Résilience : kesako ?

« La résistance d’un matériau aux chocs répétés ». Matériau, matériau, est-ce que j’ai une gueule de matériau moi ?Non, mais un soupçon de matière...
« La résistance d’un matériau aux chocs répétés ». Matériau, matériau, est-ce que j’ai une gueule de matériau moi ?Non, mais un soupçon de matière grise et beaucoup d’eau. Est-ce que j’ai subi des chocs répétés ?Oui, mais j’ai la tête dure. Heureusement, il y a un sens second. Je pense même qu’il n’y a pas une résilience mais des résiliences.Après une courte recherche avec ce mot clé, j’ai trouvé pleins de posts et autant de façon de l’utiliser. Celle qui m’intéresse concerne le climat, l’écologie, l’énergie, et d’autres joyeusetés qui ne nous vend pas du rêve aujourd’hui.Mais je refuse...
Retour vers le futur !

Retour vers le futur !

Un ami m’a dit : « j’aimerais bien parler avec moi-même quand j’avais 20 ans pour me foutre un coup de pied au cul !...
Un ami m’a dit : « j’aimerais bien parler avec moi-même quand j’avais 20 ans pour me foutre un coup de pied au cul ! » Cette phrase a fait du chemin dans ma petite tête d’entrepreneur.C’est vrai que je passe mon temps à faire des choix, m’adapter, évoluer à coups d’essais/erreurs.J’ai personnellement l’impression de sans cesse me remettre en question. Bon, c’est le jeu et j’aime cela ! Mais si quelqu’un en qui j’ai confiance pouvait m’éviter tous ces efforts, ce serait peut-être chouette ?Effectivement, qui pourrait être plus apte à me répondre que moi-même en qui j’ai confiance…...
NETTOYAGE de printemps

NETTOYAGE de printemps

Je me suis rendu compte que : mon écran 27’ sur mon bureau m’empêchait d’être créatifje passais plus de temps à râler contre mon vieux...
Je me suis rendu compte que : mon écran 27’ sur mon bureau m’empêchait d’être créatifje passais plus de temps à râler contre mon vieux PC qu’à produire des dessinsun bureau en désordre est signe de créativité mais ne donne pas envie J’ai accueilli dans mon salon ce que j’appelle « un avion de chasse », une vieille technologie qui fait encore ses preuves. C’est une grande table d’architecte des années 80(à priori) pour dessiner assis ou debout et voir les choses en grand ! Son format imposant m’a obligé à réfléchir un petit peu à mon environnement de travail...
Fusion avec moi Même

Fusion avec moi Même

Hier, j’ai fusionné avec moi-même ! À l'époque des dinosaures, notre prof de philosophie nous a demandé de trouver un nom fictif pour ne pas...
Hier, j’ai fusionné avec moi-même ! À l'époque des dinosaures, notre prof de philosophie nous a demandé de trouver un nom fictif pour ne pas influencer les notes d’un devoir. Après quelques tentatives, je trouve cet anagramme de Marc Forest : omercrafts. Ce terme imprononçable et compliqué à dire au téléphone va me suivre tout au long de ma vie numérique. Il devient mon nom de rézo, mon email, mon pseudo sur les réseaux sociaux, mon hashtag et surtout mon site web depuis 2007. Omercrafts, c’est cette créativité qui me suit partout comme une ombre et qui m'accompagne dans ce...
Du rugby au Burkina Faso

Du rugby au Burkina Faso

Petit retour en photos sur un de mes souvenirs impérissables de mon court passage au pays des "hommes intègres". Pour l'occasion, j'ai repris ma boîte...
Petit retour en photos sur un de mes souvenirs impérissables de mon court passage au pays des "hommes intègres". Pour l'occasion, j'ai repris ma boîte à images. J'en ai sélectionné quelques unes et tenté de mettre à l'honneur un sport que j'apprécie particulièrement. C'est un court moment de mon séjour mais très intense que j'ai partagé avec une armée de sportifs motivés à en découdre avec le ballon ovale pour des matchs de rugby à 7. Armé de mon Canon 5DII et mon pancake 40mm, je peine à trouver le bon angle mais je ne me décourage pas. J'essaye de...
Imaginez un monstre qui pourrit la vie des entrepreneurs ?

Imaginez un monstre qui pourrit la vie des entrepreneurs ?

Mon crayon à la main, je griffonne tranquillement et les contours d’une idée prennent forme sans que je me pose de questions. C’est un temps...
Mon crayon à la main, je griffonne tranquillement et les contours d’une idée prennent forme sans que je me pose de questions. C’est un temps pour moi, pour mon bien être, c’est mon truc et c’est indispensable ! Des fois, je me projette dans un futur incertain : riche, célèbre, plein d’espoirs et aussi de peurs. Pour cela, “je dois” travailler dur, dessiner tous les jours et tenter de ressembler à tous ces gens inconnus qui font des trucs magnifiques et sont surement bien meilleur que moi. Je n’ai même pas posé le crayon sur ma feuille que je je...